[#21] - Stéphanie - "I quit mon job d’infirmière pour devenir commerciale"


reconversion professionnelle

« J’ai 43 ans, et je suis infirmière depuis 21 ans. Mais je suis arrivée là par hasard ! Je voulais être assistante sociale à la base… Avant mon premier stage, je n’étais même jamais entrée dans un hôpital. Les 6 premières années, j’ai travaillé à l’hôpital. Puis j’ai senti qu’il fallait que je change quelque chose... Je ne dormais plus la nuit, j’étais stressée. J’ai décidé d’écouter mon corps.


J’ai alors trouvé une annonce pour être infirmière libérale. Ça ne me tentait pas, je pensais - à tort - que les infirmières libérales étaient plus attirées par l’argent que par le soin. Mais je me suis éclatée dès le premier jour ! C’est comme une entreprise, il faut tout gérer... mais au moins, j’étais libre, je prenais les vacances que je voulais...

Mais j’avais aussi de très gros horaires, et m’occuper de mes 3 enfants devenait compliqué, malgré l’aide des nounous. J’ai alors perdu quelqu’un de proche. Et je me suis dit: “Ce qui est important, c’est mon temps.” Le temps ne s’achète pas. Or je laissais beaucoup de temps à mon boulot. Je voulais voir mon dernier enfant grandir. J’ai alors décidé de changer les choses.

J’ai toujours fait attention à moi, en recherchant par exemple des astuces pour repousser le vieillissement. J’ai alors découvert en ligne une brosse nettoyante avec une action anti-âge. J’ai contacté la dame qui avait posté ce produit sur ses réseaux… Elle vivait dans ma ville ! On boit un café, elle me parle de la brosse, m’explique qu’elle travaille avec une équipe… et m’invite à leur prochaine réunion.


J’ai rencontré le reste de l’équipe. Ils sont tous hyper positifs et connectés, comme moi ! Par exemple, j’ai toujours cru à des choses comme la loi de l’attraction, à l’Univers, je ressens quand des portes s’ouvrent devant moi... Puis j’ai testé les produits, que j’ai trouvés supers... surtout la brosse ! Elle prend soin en profondeur de la peau grâce à cinq gels associés pour peaux réactives, sensibles, grasses ou sèches.


Il y a 75 chercheurs qui travaillent au sein de ce labo (alors que certains grands labos français n’ont ont que 10) ! Ils ont 32 brevets sur la brosse et le gel. C’est de la qualité. Je ne me serais jamais adossée à un labo arnaqueur. Je crois au karma : je ne pourrais pas proposer un objet de mauvaise qualité juste pour me faire de l’argent ! J’ai dit à mon mari que je voulais rejoindre l’équipe. Il m’a répondu : “Mais c’est quoi cette secte ?”.


Peu après se tenait un événement national du labo américain à l’origine de produits. Mon mari est donc venu avec moi. Il a rencontré les chercheurs et a pu bien comprendre la science. Et là, il m’a dit : “Fonce”. Mon job, c’est de connecter les personnes intéressées au projet professionnel ou au produit. J’avais entendu parler de Marketing de réseau. Je pensais que c’était pyramidal, que ça n’était pas sain...


Mais sur ce projet, tu peux gagner l’argent que tu veux. En plus, c’est une équipe nationale, et même internationale ! Je me sentais seule avant. En tant qu’infirmière libérale, on est seule à domicile… On ne voit personne, à part les kinés et les médecins.Alors que là, par exemple, il y a des calls d’équipe tous les jours.

En plus, j’aime beaucoup voyager, et mon mari est wind surfeur. Notre projet, c’est de parcourir le monde avec des business portables. Et moi, avec ce nouveau job, je n’ai plus besoin que de mon téléphone ! Il y a quelques années, j’avais listé tout ce que je voulais pour ma future vie. Et là… tout est coché !

Je prends soin des autres, je rencontre des personnes qui veulent prendre soin d’elles dans le bien être, je reste fidèle à mes valeurs… Ça me plaît ! Par exemple, j’ai aidé certaines esthéticiennes ou coiffeuses ne pouvant plus exercer compte tenu de la situation sanitaire à dégager quelques revenus... Et quand elles me disent “Grâce à toi, j’ai gagné tant d’euros”, je suis vraiment heureuse.